La fantasmatique candauliste

La fantasmatique candauliste

De quoi se compose t’elle?

Le fantasme candauliste se compose généralement d’une situation imaginaire où le conjoint est l’objet de toutes les convoitises et/ou le couple extrêmement complice évolue dans un monde soit extrêmement sexué lorsque l’on imagine son/sa partenaire faire l’amour avec un(e) complice ou plutôt érotique lorsque l’on fantasme à l’idée d’exhiber son/sa partenaire à un tiers.

 

Parmi les fantasmes candaulistes les plus courants, nous citerons :

– le désir de voir son/sa partenaire cédait aux avances d’un(e) copain(e) du couple

– partager son/sa partenaire avec un 3ème « Ã©lément »

– surprendre son/sa partenaire dans le lit conjugal avec un(e) partenaire

– savoir que son épouse a cédé aux avances d’un collègue de travail

Рcontempler son/sa partenaire prendre du plaisir avec une personne ext̩rieure au couple

 

Le plus souvent, le fantasme candauliste fait apparaître une part de risque, c’est un élément indispensable qui participe à l’excitation. Cette fantasmatique candauliste et souvent le point de départ d’une volonté de sexualité différente comme par exemple faire l’amour à trois ou développer un besoin de soumission ou de domination.

Ces fantasmes sont-ils « normaux » ?

La fantasmatique candauliste a toujours existé mais elle a longtemps été considérée comme honteuse pour les femmes (que cette pratique fait passé pour les filles faciles) comme pour les hommes (qui peuvent passer pour un simple cocu, soumis qui plus est).

 

Les traditions religieuses, inconsciemment très ancrées, ne laissent que peu de place au plaisir, l’objectif du couple étant officiellement la procréation et non pas la jouissance.

Une façon de voir totalement dépasser aujourd’hui heureusement.

La psychologie et la psychanalyse ont joué un rôle décisif dans la libération de la sexualité, considérée dorénavant comme un élément à part entière de la personnalité.

Et si les comportements déviants existent, le fantasme candaulistes n’en fait certainement pas parti.

En général, son origine au sein du couple vient d’un seul des deux conjoints, mais conduit bien souvent à la nécessité de le partager avec son partenaire.

Pour d’autres par contre, la sensibilité est partagée (comme nous 2), et c’est alors avec délice que le couple peut se lancer dans l’aventure.

Ce fantasme intimement lié à l’imaginaire fait alors navigué le couple sur des vagues de désir durant les rapports.

L’image de son/sa partenaire dans les bras d’une tierce personne provoquent ainsi une véritable excitation non seulement psychique mais aussi physique. Il accentue ainsi la libido du couple, y compris en privé!

Il est évident que concrétiser son fantasme de voir sa partenaire s’exhiber avec tact devant un complice n’est pas du même ressort que de l’imaginer en train de s’offrir à un inconnu.

viaLa fantasmatique candauliste – Le blog de candauliste26.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*