Définition cuckold

Le cuckolding désigne une pratique faisant partie de la FemDom (domination féminine) dans laquelle un homme est sexuellement excité en éprouvant la honte d’être cocufié ostensiblement par sa femme ou sa compagne.

Définition du Cuckolding

Le terme cuckolding dérive du mot anglais cuckold qui signifie cocu et qui provient lui-même de cuckoo, coucou, en référence au comportement de la femelle de cet oiseau qui pond ses œufs dans les nids des autres oiseaux. Dans les couples pratiquant le cuckolding, c’est généralement le conjoint qui incite sa compagne à avoir des rapports sexuels extra-conjugaux dont il peut être témoin, soit visuellement soit seulement auditivement, soit pas du tout. Pour renforcer cette humiliation, la femme peut se refuser totalement à son conjoint ou ne lui autoriser que le cunnilingus et l’anulingus.

Évidemment, l’infortuné mari n’est pas autorisé à avoir des relations sexuelles extra-conjugales, et par conséquent il n’est pas rare qu’elle lui « impose » le port d’une ceinture ou d’une cage de chasteté. Dans un tel couple, les tâches ménagères et le service de table (notamment quand la dame invite son amant à manger) sont habituellement dévolus à celui qui a volontairement perdu ses prérogatives viriles. Cette pratique sexuelle est fréquemment accompagnée par d’autres pratiques BDSM : fessée, facesitting, port de sous-vêtements féminins, humiliation verbale…

D’un point de vue psychologique, l’attirance pour le Cuckolding est une variante du masochisme, qui dérive du plaisir d’être humilié tout en donnant du plaisir à sa partenaire. C’est une façon de jouer et d’érotiser la peur d’être trompé et l’humiliation qui vient avec le fait de ne pas être à la hauteur en terme de virilité pour satisfaire sexuellement son compagne.

L’amant a rarement un rôle très prestigieux dans le Cuckolding. Il est souvent là uniquement en tant qu’instrument de plaisir pour satisfaire la femme mariée et faire fantasmer le mari. Dans la plupart des relations, il ne s’agit que d’une rencontre purement sexuelle. Rares sont les relations durables et amoureuses qui se lient, car elles ne sont pas souvent recherchées dans le fantasme du cuckolding.

Le cuckolding est souvent représenté par des fantasmes de transgressions de « tabous sociaux ». La femme aura des relations avec une personne d’un groupe social ou ethnique qualifié d’inférieur par la société (bien souvent des personnes noires), ce qui renforcera le symbole d’humiliation du mari ainsi trompé. La plupart des sites référençant des vidéos ou photos de cuckolding représentent ainsi des noirs en tant qu’amants. Ce fantasme peut être comparé à celui du Money-slavering, où, les hommes, aiment donner tout leur argent et se faire humilier par des femmes noires ou arabes.

Candaulisme et Cuckolding

Le Cuckolding peut être apparenté à du candaulisme… Le candaulisme est une pratique dans laquelle une personne ressent de l’excitation à partager sa femme à un autre homme ou une autre femme ou encore à plusieurs personnes… De manière consentante et souvent, le partenaire ainsi « trompée » est spectateur et voyeur de ces scènes. La différence avec le Cuckolding est la dimension de l’humiliation qui n’est pas forcément présente dans la pratique du candaulisme.

Source : ©Roomantic.fr

2 réflexions au sujet de « Définition cuckold »

  1. stephanie
    juste un avis qui ne tient qu’à moi….
    finalement, la femme est réduite à être un fantasme pour l’homme cocu et l’objet sexuel de ses amants, oui la sexualité est un plaisir charnel à la base mais le fantasme de la pute est avant tout un fantasme de soumis.

    Il y a parfois des incohérences dans la domination ,les maitresses doivent être inaccessible mais que pour le soumis mais à coté son vagin doit être accessible à tous sexes masculins, dans la réalité ce sont les hommes qui baisent et les femmes qui se font baiser, dans ce cas , l’homme (soumis ou non) se sert de la femme finalement.

    Pour moi une femme réellement inaccessible est une femme qui doit respecter son corp et en être fière et non le donner en pâture à tout les porcs du coin, se réduire à l’état de chienne n’excites que les chiens soumis finalement. A moins que la femme soit une nymphomane (attention au MST) .

    Moi je suis une maitresse asexuelle et fière de l’être car réellement inaccessible pour TOUS les hommes. Rien qu’à l’idée de me faire baiser par des types qui ne me réduiraient à l’état de vagin béant et partir après éjaculation, ce serait à mon sens humiliant, sans compter que je me sentirais souillée de sa transpiration sur moi, beurk!

    De plus il est conseillé d’avertir l’amant, un ami est tombé sur une femme comme ça, le mari matait dans l’escalier quand il l’a vu, il a cassé la gueule et à la femme et du mari, beaucoup d’hommes même si un plan cul les intéressent , n’acceptent pas d’être utilisé à leur incus à faire fantasmer un soumis.

  2. cocu Auteur de l’article
    Ne fuyez pas devant ce mot barbare, un candauliste est juste un homme qui apprécie de « prêter » sa femme.

    Dans la mythologie grecque, à qui l’on doit décidément de nombreux fantasmes, Candaule était roi de Lydie. Éperdument amoureux de sa femme, il était très excité à l’idée de l’exhiber devant d’autres hommes. Le jour où elle refusa de se montrer nue devant ses soldats, il la tua. Et laissa une empreinte indélébile dans l’imaginaire collectif, comme créateur du candaulisme… Un art devenu au fil des siècles une pratique érotique à part entière.
    La pratique

    Un candauliste est un homme qui est excité par le fait de montrer sa femme ou une image de celle-ci à d’autres hommes pour les faire fantasmer. Par extension, un candauliste désigne surtout aujourd’hui un homme qui a du plaisir à regarder sa femme avoir une relation sexuelle avec un autre homme, sans participer lui-même à l’acte.
    Ces libertins expliquent souvent adorer leur compagne, et être très heureux de pouvoir la regarder avoir du plaisir. Ils sont excités d’être les heureux propriétaires de ce corps tant désiré par d’autres.
    C’est pour qui ?

    Le candaulisme est une pratique qui peut être très bien vécue si les deux partenaires forment un couple solide et amoureux, et tous les deux très désireux de tenter l’expérience. Le candauliste est généralement un homme qui a une grande confiance en lui. Et en sa femme ! Leur amour restera toujours la chose la plus importante, la pratique érotique avec un autre homme étant un plaisir supplémentaire.
    Attention, tous les hommes ne sont pas prêts à supporter la vision de leur femme en train de jouir avec un autre partenaire, et ce qui était au début un jeu peut facilement devenir un motif de rupture. Là comme ailleurs, un seul maître mot : la communication !
    Copyright © News de stars

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*